- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- SMIC, montant NET et BRUT

Montant brut du Smic horaire

DateSmic horaire brut
Source : Insee
1er juillet 2005 8,03 €
1er juillet 2006 8,27 €
1er juillet 2007 8,44 €
1er mai 2008 8,63 €
1er juillet 2008 8,71 €
1er juillet 2009 8,82 €
1er janvier 2010 8,86 €
1er janvier 2011 9 €
1er décembre 2011 9,19 €
1er janvier 2012 9,22 €
1er juillet 2012 9,40 €
1er janvier 2013 9,43 €
1er janvier 2014 9,53 €
1er janvier 2015 9,61 €
1er janvier 2016 9,67 €

Smic net

En 2016, le Smic mensuel net a lui aussi évolué. Après déduction de la CSG et de la CRDS, il atteindra environ 1 143,72 euros net par mois à partir du 1er janvier 2016 pour 35 heures hebdomadaires contre 1 135,99 en 2015.

o

 

DateSmic mensuel net
Source : Insee
1er janvier 2010 1 056,24 €
1er janvier 2011 1 072,07 €
1er décembre 2011 1 094,71 €
1er janvier 2012 1 096,88 €
1er juillet 2012 1 118,29 €
1er janvier 2013 1  120,43 €
1er janvier 2014 1 128,70 €
1er janvier 2015 1 135,99 €
1er janvier 2016 1143,72 €

 

 

Smic horaire net

En 2015, le montant du Smic horaire net avoisinait 7,44 euros. Ce chiffre ne peut être qu'indicatif, le montant des cotisations sociales retenues sur le Smic horaire brut pouvant varier d'une fiche de paie à l'autre.

 

 

Smic et allègement de charges sociales

Depuis le 1er janvier 2015, les cotisations patronales relevant des Urssaf sont totalement supprimées pour les salaires au niveau du Smic, conformément à ce qu'avait annoncé Manuel Valls lors de son discours de politique générale, le 8 avril 2014, hors cotisations d'assurance chômage.

Autre changement intervenu au 1er janvier 2015 : le taux de cotisations familiales est passé de 5,25% à 3,45% pour les employeurs éligibles à la réduction générale des cotisations dite "Fillon" au titre de leurs salariés dont la rémunération est inférieure à 1,6 fois le montant du Smic. Au 1er janvier 2016 la mesure devrait être étendue aux salaires inférieurs à 3,5 Smic : "Les cotisations famille seront abaissées de 5,25% à 3,45% pour les salaires compris entre 1,6 et 3,5 Smic (soit 1,8 point en moins)", peut-on lire sur le site Internet du gouvernement. Elle permettrait de réduire le coût du travail pour 90% des salariés du secteur privé.

Calcul du Smic

Jusqu'en 2009, le Smic était revalorisé le 1er juillet de chaque année. En 2010, la date de cette réévaluation est fixée au 1er janvier.

En février 2013, un nouveau mode de calcul du Smic est mis en place. Il prend désormais en compte deux éléments :

- "l'inflation mesurée pour les ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie" (soit les 20% des ménages les moins aisés),

- "la base de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés, et non plus des seuls ouvriers".

Précédemment, l'ampleur de l'augmentation du Smic est calculée en additionnant :

- l'évolution de l'indice des prix à la consommation (IPC), précisément celui des ménages urbains dont le chef est ouvrier ou employé, hors tabac

- la moitié de la croissance du pouvoir d'achat du salaire horaire de base ouvrier(SHBO)

En dehors de ces revalorisations annuelles, le Smic est également rehaussé lorsque l'indice des prix (hors tabac) augmente de plus de 2%.

Enfin, ces modes de calcul définissent des hausses minimales, le gouvernement pouvant choisir de donner un coup de pouce au Smic en allant au-delà.

Par ailleurs, un groupe d'experts sur le Smic créé en 2008, émet chaque année des recommandations concernant l'évolution du salaire minimum. Sa composition a été complètement renouvelée au mois d'avril 2013. Il est désormais présidé par François Bourguignon, directeur d'études à l'EHESS. 

 

•• En savoir plus  >>>




19/04/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 655 autres membres