- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- Loyers et IRL !

2017 : Hausse record de l’indice de référence des loyers

L’IRL a progressé de 0,51 % entre janvier et mars, un niveau jamais atteint depuis le deuxième trimestre 2014.

.

L’indice de référence des loyers (IRL), qui permet aux propriétaires de revaloriser les montants exigés en cours de bail sans avenant, a progressé de 0,51 % sur un an entre janvier et mars, sa plus forte augmentation depuis le deuxième trimestre 2014, indique l’Insee dans une enquête parue jeudi 13 avril.

Après avoir stagné entre avril et juin 2016, l’IRL avait augmenté (+ 0,18 % au quatrième trimestre de l’année dernière), montrent les données de l’Institut national de la statistique et des études économiques, qui calcule l’indice à partir de l’évolution des prix hors tabac et loyers sur les douze derniers mois.

Tous les logements du parc privé sauf exceptions

L’IRL détermine le niveau de la révision annuelle des loyers (hors charges) des logements du parc privé, sauf ceux soumis à la loi de 1948.

Vous êtes concerné par une éventuelle hausse si votre contrat de location contient une clause de revalorisation fondée sur l’IRL. L’augmentation s’applique à partir de la date fixée dans le contrat ou, à défaut, au jour anniversaire du bail.

Une hausse de près de 4 € pour un loyer de 750 €

Vous avez signé votre contrat le 1er mai 2016. Votre loyer s’élève à 750 € par mois. Votre propriétaire souhaite le réévaluer à compter du 1er mai prochain. La date de l’IRL à prendre en compte est la date qu’impose le contrat pour la révision, soit le 1er mai. L’indice du premier trimestre 2017 doit être pris en compte, le dernier IRL publié début mai concernant cette période.

Pour calculer votre nouveau loyer, votre bailleur doit utiliser la formule suivante : loyer actuel x (IRL du premier trimestre 2017/IRL du premier trimestre 2016)

Votre nouveau loyer peut donc s’élever à : 750 x (125,90/125,26) = 753,83 €

Pour consulter l’enquête de l’Insee, cliquez ici.

•• Sources >>>


2016 : Les propriétaires ne peuvent pas augmenter les loyers ! 

Au deuxième trimestre 2016, l'indice de référence des loyers s'établit à 125,25. Il se situe au même niveau qu'il y a un an et les bailleurs ne peuvent donc pas réévaluer les loyers.

L'indice de référence des loyers (IRL) est fixé à 125,25 au deuxième trimestre 2016. Il se maintient au même niveau que l'an dernier. De ce fait, les propriétaires bailleurs ne peuvent pas augmenter le montant du loyer de leurs locataires.

Publié par l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), l'IRL sert à la révision des loyers d'habitation qui intervient chaque année, lorsque le contrat de location contient une clause de révision annuelle.

 

Période
Indice de référence des loyers
Variation annuelle (en %)
Date de parution Insee
Date de parution JO
1er trimestre 2016 125,26 0,06 13/04/2016 14/04/2016
2e trimestre 2016 125,25 0,00 13/07/2016 14/07/2016

 

Période
Indice de référence des loyers
Variation annuelle (en %)
Date de parution Insee
Date de parution JO
1er trimestre 2015 125,19 0,15 16/04/2015 17/04/2015
2e trimestre 2015 125,25 0,08 16/07/2015 23/07/2015
3e trimestre 2015 125,26 0,02 15/10/2015 16/10/2015
4e trimestre 2015 125,28 -0,01 14/01/2016 15/01/2016

 

Des conseils en vidéo ci-dessous

//bcove.me/eom1e6fu



20/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 630 autres membres