- Mouvement national des précaires de l'Éducation Nationale -

- Mouvement  national des  précaires de  l'Éducation Nationale -

- AESH, non au travail gratuit !

AESH, non au travail gratuit !

ATTENTION ! Ce qui est noté dans votre contrat de travail ne reflète pas systématiquement les textes de loi vous concernant ! Les contrats de travail ne sont pas des condensés du Code de l'éducation ou du Code du Travail ! L'employeur peut y mettre ce qu'il lui convient au mépris des loi, c'est la raison pour laquelle les contrats de travail sont tous dénonçables devant les Tribunaux ! Tribunal Administratif pour les salarié-e-s de droit public et Tribunal des Prud'hommes pour les AESH et EVS en CAE/CUI. 

•• Allez voir ici  >>>

-

Nos collègues AESH exercent des missions indispensables auprès des élèves en difficulté. Pourtant, elles-ils subissent des conditions d'emploi scandaleuses. Sous-payé-e-s, précarisé-e-s, soumis-e-s à l'arbitraire...
Nous dénonçons :
La précarité et la pauvreté générale du statut d’AESH : salaires en-dessous du seuil de pauvreté (rarement plus de 695 euros net actuellement pour cause de temps partiel imposé), problèmes de paie récurrents, aucune indemnité de fin de contrat pour les CUI...
- L'arbitraire dont sont victimes les AESH concernant le renouvellement des contrats. L'arbitraire concernant l'accès au statut d'AESH, qui est trop souvent refusé à des ex AVS qui se sont totalement investi-e-s et qui ont pourtant donné satisfaction dans l'accomplissement de leur fonction.
- Des missions non définies assez clairement et l'abus de l'administration qui utilise les ex AVS pour des activités qui ne sont pas prévues dans leurs misions,
- Les temps de formation obligatoires non rémunérés et non récupérés, non préalables à la prise de poste, ni reconnus, ni valorisés, la non prise en compte des relations construites avec les élèves,
- Le nouveau décret AESH oblige les salarié-e-s concerné-e-s à attendre 6 ans au minimum pour obtenir un CDI rémunéré sous le seuil de pauvreté pour cause de temps partiel imposé, et 8 ans pour les salarié-e-s précédemment recruté-e-s en CAE/CUI !
- Les temps partiels imposés, l’inquiétude en fin de contrat avec la peur récurrente de ne pas être renouvelé­-e, etc.

Local de SUD Education, 75 bis avenue De Lattre de Tassigny, Immeuble DARAS B, Angoulême, à proximité de la gare.
Ne laissons pas faire, ne nous laissons pas faire !
MERCI DE TRANSMETTRE CETTE INFORMATION AUX AESH et aux EVS en CAE/CUI.
SUD Education 16
75 bis avenue De Lattre de Tassigny
Daras B
sud-educ16@wanadoo.fr
Tel : 0545931542 / 0680903197


 



19/10/2016

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 630 autres membres